Je suis nul en orthographe !!! Aidez-moi !

Vous vous trouvez nul en orthographe ?  Ou on vous dit très (trop) régulièrement :

  • “ton orthographe est vraiment horrible !”
  • “tu ne fais aucun effort quand tu écris”
  • “on ne t’a jamais appris la règle du participe passé avec être et avoir ?”
  • “qu’est-ce qu’on t’a appris à l’école ?”

Cela vous stresse, vous déstabilise, entraîne une baisse de confiance en vos capacités ?

C’est tout à fait normal ! et vous n’êtes pas la seule personne concernée. Loin de là. Même s’il n’existe que très peu de statistiques sur ce sujet, tout le monde s’accorde pour dire qu’il y a aujourd’hui une nette régression du niveau de l’orthographe dans l’univers professionnel.

A qui la faute ?

 Pour expliquer ce phénomène, on peut formuler plusieurs hypothèses.

Premièrement, dans le domaine du travail, l’écrit a pris de plus en plus de place. La paperasse nous occupe de plus en plus et on entend fréquemment qu’il faut faire des écrits pour TOUT !

Deuxièmement, nous évoluons désormais dans un univers où les nouvelles technologies deviennent omniprésentes, ce qui oblige à écrire sur différents supports : traitement de texte, mail, SMS…

Troisièmement, vous constaterez qu’on ne se contente pas de vous demander de communiquer plus, mais aussi de le faire toujours plus vite… Alors forcément, lorsque vous écrivez plus et plus vite, vous faites plus de fautes.

En dehors du monde du travail, certains soulignent les déficiences évidentes du système scolaire en matière d’apprentissage de la langue française et de l’orthographe en particulier. S’il reste difficile de se mettre d’accord sur ce point, une chose est sûre : de plus en de jeunes diplômés bac+4 ou bac+5 présentent des lettres de motivation et des CV truffés de fautes.

Pour finir, d’une manière générale, les nouvelles générations accordent beaucoup moins d’importance à l’orthographe. Leur niveau d’écriture s’en ressent directement.

Est-ce grave docteur ?

Si vos difficultés en orthographe ne sont pas une fatalité, il faut reconnaître que leur impact sur votre vie de tout les jours peut être important. Cela peut aller de la simple remarque “tu as encore fait une faute d’orthographe” à des difficultés d’embauche, une pression au travail, des difficultés relationnelles, des incompréhensions… bref, la liste est longue.

Etre nul en orthographe peut alors être vécu comme une sorte de handicap.

Toutefois, rassurez-vous ! Il est toujours possible de changer les choses !

Voici quelques pistes simples pour vous aider à améliorer rapidement votre orthographe et gagner en confiance & sérénité.

Astuces pour ne plus être nul en orthographe

1. Fixez-vous des objectifs réalistes !

Ne pensez pas que vos difficultés vont disparaître du jour au lendemain. Comme toute nouvelle activité, cela demande de l’entraînement et une pratique régulière. Rappelez-vous lorsque vous avez appris à jouer de la guitare, à jouer au football, à faire du vélo…

Pour prendre confiance petit à petit, fixez-vous des objectifs réalistes. Pour cela vous pouvez vous aider de la méthode SMART :

C’est-à-dire que chaque objectif doit-être :

  • Spécifique et simple
  • Mesurable
  • Ambitieux et Accepté
  • Réaliste
  • Délimité dans le temps

Je vous propose un exemple. Imaginons que votre premier objectif est de ne plus faire de fautes dans l’accord des participes passés.

  • Spécifique et simple : vous décidez de vous concentrer, pour commencer, sur la règle de l’accord du participe passé avec l’auxiliaire être
  • Mesurable : dans vos prochains écrits, tous vos participes passés seront parfaitement accordés lorsqu’il s’agira de l’auxiliaire être
  • Ambitieux et Accepté : apprenez par coeur la règle, personnalisez-la suivant votre modèle d’apprentissage (chantez-la, faites des dessins/schémas, etc) et obligez-vous à relire tranquillement vos écrits pour vérifier que vos participes passés avec être sont correctement accordés. Donnez-vous les moyens et le temps de le faire.
  • Réaliste : si ce premier objectif vous semble trop compliqué, vous pouvez commencer par le pluriel des noms ou l’accord des adjectifs, etc
  • Délimité dans le temps : fixez-vous une période d’un mois (par exemple) pour maîtriser une nouvelle règle avec des exercices différents et thématiques chaque semaine
    1. semaine 1 : lire la règle, se l’approprier en réalisant des schémas, en la visualisant, en l’écrivant, etc
    2. semaine 2 : réaliser des exercices (vous en trouverez un grand nombre sur le web). Choisir des exercices corrigés
    3. semaine 3 : travailler sur une dictée préparée (vous connaissez le texte, en analysez les difficultés, avant de l’écouter et l’écrire)
    4. semaine 4 : faire des dictées non préparées et retravailler les notions non acquises par le biais d’exercices complémentaires
2. Relisez-vous !

Prenez le temps de vous relire. Tant pis si cela prend du temps et que vous avez tendance à en manquer ces derniers jours. Vous gagnerez en efficacité de jour en jour et votre qualité de rédaction ainsi que votre travail s’en ressentiront rapidement. A la clé : une plus grande sérénité et une meilleure confiance en vos qualités rédactionnelles.

3. Prenez garde aux correcteurs automatiques

Si ceux-ci sont une aide précieuse pour les personnes qui font régulièrement des fautes d’orthographe, notez que ces logiciels ont aussi leurs faiblesses. Ils ne détectent pas toutes les fautes.

Utilisez-les comme un outil, mais n’oubliez pas de vous relire et de vous poser les bonnes questions au bon moment.

Profitez de formations à la carte

Il existe de nombreux sites vous proposant des exercices pour améliorer votre orthographe, votre grammaire, votre syntaxe. Idem pour les livres. Toutefois, l’accompagnement personnalisé présente de nombreux atouts.

En effet, je pense pouvoir affirmer qu’1h de coaching privé vaut – au bas mot – 3h de travail individuel. Durant ces séances, vous gagnez en efficacité et la personne qui vous accompagne – vu que c’est son métier – peut identifier beaucoup plus rapidement vos lacunes et la façon d’y remédier rapidement.

Alors si vous continuez de penser que vous êtes nul en orthographe, rappelez-vous que vous pouvez changer cette situation en passant à l’action dès maintenant !

Si vous désirez être accompagné dans cette démarche, contactez-moi pour en discuter de vive voix. C’est sans engagement et c’est une démarche extrêmement courageuse et responsable de vous prendre en main. Bravo !

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *